Le storytelling au centre de votre site

Rendre le contenu de son site internet intéressant pour ses visiteurs n’est pas toujours évident. D’autant plus que la concurrence en ligne est féroce. Le storytelling est utilisé par beaucoup de grandes entreprises dans leur communication digitale. Super efficace mais pas si simple que ça.

Le storytelling, c’est quoi ?

Le storytelling c’est l’art de raconter des histoires. Aussi étonnant que cela paraisse, c’est un outil redoutable dans la conception d’une stratégie web efficace. Cela peut sembler bateau mais les histoires font parties de nos cultures depuis toujours. Elles passionnent et génèrent de l’émotion.

Ce terme marketing désigne plus particulièrement le moyen de captiver votre cible grâce à un message qui lui correspond totalement.

« Storytelling is the most effective way to merge meaning and emotions”

Les consommateurs d’aujourd’hui ne sont plus sensibles aux messages traditionnels et formatés, ce qu’ils recherchent aujourd’hui c’est de l’AUTHENTICITE.

Votre but va être de créer un univers autour de votre marque/ entreprise / produit afin de créer un lien émotionnel avec votre audience. Cette relation vous aidera à transformer votre cible en prospect et ensuite en client. Magnifique non ?

C’est bien beau, mais comment faire ?

Pour commencer, il faut parfaitement connaitre votre cible. Il faut en effet qu’elle n’ait plus aucun secret pour vous afin de pouvoir savoir à quel type de message elle sera sensible. En général, évitez un ton trop formel, le but est de créer un lien avec les visiteurs de votre site internet, qu’ils se sentent proches de vous. Pour vous aider, définissez des personnas. C’est-à-dire des personnages fictifs et représentatifs de votre cible. Le but est qu’ils reprennent un maximum des caractéristiques de votre cible et vous permettent de vous mettre dans la peau de cette dernière et mieux comprendre ses attentes et habitudes.

Deuxième chose assez évidente, il faut faire preuve de créativité. C’est comme cela que vous allez vous démarquer et frapper les esprits. Il faut que vous arriviez à créer des images précises dans la tête de votre audience. Votre message doit correspondre à votre identité de marque/ entreprise et représenter vos valeurs, votre raison d’être et vos principes. Transmettez-le via le copywritting de votre site et/ou de manière visuelle par le webdesign. Il n’est pas toujours facile de faire preuve de créativité mais toutes les entreprises ont une histoire unique à raconter. Il suffit de vous poser les bonnes questions sur ce qui fait votre ADN. Vous devez les emmener dans votre univers, les faire rêver. Cet univers doit vous être propre et se distinguer de ceux que vos concurrents proposent.

Et en pratique ?

Vous pouvez appliquer du storytelling à toutes les pages de votre site internet. Que ça soit sur votre page « à propos », pour présenter vos services / produits ou vos business case. Par exemple, il est absolument essentiel de mettre en avant l’avantage client de vos produits / services. Le client n’a pas envie de voir une présentation pompeuse de toutes les caractéristiques qu’ils proposent. L’ensemble doit rester cohérent. Construisez votre message autour d’émotions positives

Un dernier petit conseil, essayez de créer de l’interaction entre le visiteur et votre histoire. Qu’il puisse s’approprier votre contenu en le partageant sur les réseaux sociaux par exemple ou en lui permettant de participer à votre histoire et à son évolution.  Une participation qui se doit d’être win-win pour les deux partis.

Comment améliorer ma communication ?

Que ce soit pour le développement d’un site web ou d’un nouveau logo, avant de franchir la porte d’une agence de communication bruxelloise, il est intéressant d’effectuer en amont une réflexion stratégique de vos objectifs. Cela vous permettra non seulement de guider au mieux les discussions mais surtout de maximiser la collaboration avec votre agence de communication au mieux.

On commence par une petite analyse contextuelle,

Il est assez cocasse d’observer que le marketing a muté d’une classe de soutien en une classe déterminante dans la promotion d’un produit ou service. La raison de ce revirement est tout simple, si on y réfléchit bien…

Big Bang ! L’évolution du digital

Le digital a apporté énormément de pieds de leviers marketing mais le revers de la médaille à cette exposition est l’arrivée d’une concurrence mondiale et instantanée. La résultante est sans équivoque, les produits ou services uniques n’existent tout simplement plus.

Du coup, comment allez-vous vous différencier de vos concurrents ? Et oui, notre ami visuel que nous adorons tellement critiquer opère bien son grand retour.

Conséquence directe : l’image est devenue encore plus puissante qu’avant.

On ne vous apprend rien ici mais une image efficace mettra en confiance votre client et, espérons-le, futur consommateur. Cependant cela ne suffit tout simplement plus dorénavant.

Si il y a bien une phrase que vous devez retenir ici c’est celle-ci : les consommateurs n’achètent des biens et/ou des services que si ceux-ci les grandissent.

Cette notion de valeur ajoutée à votre produit est la pierre angulaire de votre projet, ne la mettez jamais de côté et ne sous-estimez jamais sa force commerciale. A vous maintenant, de la transmettre correctement.

Ok pigé, le marketing c’est important maintenant comment je fais ?

Voici une vidéo explicative d’un marketeur américan tellement smart qu’il en devient insolent.

S.Sinek et son golden circle

Je ne me permettrai pas de compléter l’approche de ce génie marketing mais il m’apparaît important d’y apporter une précision sur une notion liée à cette conception du « Why ».

We deal with humans which means dealing with emotions.

Un être-humain

Lors d’une prise de décision déclinant ou pas vers un acte d’achat, quel est d’après-vous un des éléments déterminants au-delà de la qualité de votre produit/service ? Ils peuvent naturellement varier mais si vous creusez et cherchez pourquoi vous pensez à ça, il y a 99% de chances que cela tourne autour de sentiments et donc d’un facteur émotionnel.

Vanter les mérites qualitatifs d’un bien n’est en rien une stratégie de communication mais bien un pré-requis. Tout simplement car si votre produit n’était pas top, vous ne seriez pas là point final. Ce qui fera la différence c’est la valeur émotionnelle que vous injectez dans votre projet et une émotion ne peut être ni décrite ni partagée, elle doit être vécue.

Votre rôle est donc d’identifier votre valeur émotionnelle et à la communiquer correctement.

Voici un petit canevas pour vous aider à dénicher votre valeur émotionnelle:

  • Pourquoi je crois en mon projet ?
  • Quel est mon objectif avec ce projet ?
  • Quel message je désire transmettre à mes futurs clients ?

Grâce à cela vous serez apte à isoler votre Brand purpose, c’est-à-dire l’objectif de votre marque. Pourquoi existe-t-elle et qu’apporte-t-elle en + des autres concurrents.

Prenez gare car ce n’est pas un exercice si simple, mais voici quelques tips :

Posez-vous toujours une seule et même question : pourquoi ? Si vous avez une vision opérationnelle, creusez plus loin. Si c’est toujours lié à votre produit il faut encore creuser !

En tant que consommateur, est-ce-que j’achèterais ce produit ou service et pourquoi ? Soyez critique !

Voici le message que je souhaite transmettre, est-t-il porteur de valeur et si oui pourquoi ?

Plus vous allez creuser au mieux vous toucherez précisément votre ADN et ce qui vous définit, c’est-à-dire votre brand purpose.

Ceci fait ! On est parti dans la déclinaison de votre communication et pour ça, vous connaissez déjà votre agence de communication sur Bruxelles favorite 😉

Quelle agence de communication choisir ?

C’est sûrement une question que vous vous êtes déjà posé si vous souhaitez lancer un nouveau projet que ce soit pour une identité graphique, un nouveau site web ou simplement une aide en communication.

Et si on s’est rencontré sur Bruxelles, vous avez sûrement du vous demander pourquoi cette agence en particulier et pas une autre, car bon finalement, ils font tous des logos et des sites en fait !

Et, vous n’avez pas tort sur un point de vue, mais au-delà de la sensibilité graphique propre à chaque agence il y a un élément fondateur et fondamental dans l’ADN d’une agence, bien trop sous-estimé dans une prise de décision : c’est bien son éthique

Et l’éthique dans tout ça ?

L’éthique est considérée à tort comme accessoire ou secondaire  dans le choix d’une agence. Il ne m’est pas rare de noter chez nos prospects beaucoup d’attention par rapport aux délivrables et au budget, mais beaucoup moins à la philosophie globale de l’agence.

C’est assez cocasse, mais voici une situation qui m’a été confiée de voir assez récemment.

Un client à Bruxelles me contacte un jour me signalant qu’il a quand même une petite question par rapport à son projet

Il attaque : « Vous êtes quand même plus cher que vos concurrents et vous proposez la même chose, donc je m’étonne ! »

«  Ah bah, pour le coup, je comprends, mais si nous proposons réellement la même chose, pourquoi me contactez-vous, la situation m’a l’air extrêmement claire …. »

…Le doute s’installe et un léger malaise est palpable

«  Vous doutez un peu n’est-ce pas… »

« Envoyez-moi ce devis et comparons ensemble »

On ne vas pas tirer sur l’ambulance, mais il s’est avéré qu’on lui proposait un Template tant technique que graphique sans aucun travail sur son référencement naturel. Bref, un travail avec une vision courtermiste pour cadenasser le client dans des facturations mensuelles.

Nous travaillons actuellement avec ce client. « Biz d’ailleurs, il se reconnaîtra 😉 »

Tout ça pour vous dire qu’il y a quand même pas mal de questions à vous poser dans votre choix d’agence et on a décidé de vous donner une petite Tips list pour faciliter votre choix de partenaire !


Les questions à se poser pour choisir une « bonne » agence de communication

1. Serais-je indépendant dans ma communication ?

S’il y a bien un point fondamental pour vous c’est quand même d’être autonome dans la gestion de votre communication… Hors de question de devoir faire appel à une agence pour modifier une photo sur votre site ou rajouter un nouveau membre d’équipe.

Si vous avez besoin d’un PNG plutôt qu’une version JPEG de votre logo, c’est exactement pareil, vous devez être en position de pouvoir le faire vous-même.

N’oublions pas que l’objectif d’une agence est d’être utilisée comme tremplin et non comme perfusion. Il en va de même pour vos compétences stratégiques, seriez-vous prêt à les externaliser ? Je ne pense pas, c’est exactement pareil pour votre communication qui avec l’évolution digitale est passée de « support ou soutien » à « premier besoin ».

Ne soyez pas dépendant

2. Ont-ils compris (vraiment compris) mes besoins ?

Transformer vos besoins en actions à entreprendre est un magnifique raccourci intellectuel vous emmenant directement vers la case facturation à tiroir.

N’oubliez jamais une chose, une agence digitale est experte dans un élément : la communication digitale, si vous gérez un commerce de détail spécialisé dans la réparation de minis-électroménagers, c’est vous l’expert de votre milieu, pas l’agence.

Une mise en corrélation des deux univers et la création d’une synergie sont fondamentales pour assurer le bon déroulement du projet. Si vous bâclez cette étape, il y a de fortes chances que vous reveniez lire cet article dans 6 ou 12 mois.

« Oui, mais comment puis-je m’assurer qu’ils ont bien compris ce dont j’ai besoin ? »

Un client lambda

Résumer des besoins est simple et ne dénote pas d’une grande expertise intellectuelle. Identifier la source et en prélever des objectifs à atteindre, là c’est autre chose.

Vous avez besoin de quelqu’un qui non seulement résume vos demandes, mais les traduisent en actions à entreprendre pour atteindre vos objectifs.

Prenons un exemple simple : vous n’avez pas assez de trafic sur votre site et souhaitez faire de l’adwords.

Agence X : Très bien, voici notre offre pour la mise en place d’un plan ads sur 6 mois basé sur une analyse globale et technique des mots-clefs pré……….. Bla bla bla signez ici svp.

Wibi… Agence Y : Pourquoi votre site ne génère pas de trafic ? Pourrions-nous le parcourir ensemble ? Tiens, mais il s’avère que la version mobile n’est pas top et avez-vous installé vos trackeurs pour identifier le trafic naturel ? …….

Un besoin = un plan d’action

Un besoin = un résultat à atteindre = un plan d’action

Ne soyez pas dupe.

3. Est-ce-que je me sens en confiance et rassuré ?

La confiance est primordiale pour bénéficier de l’expertise de chacun et faciliter la collaboration.

A team is not a group of people that work together. A team is a group of people that trust each other.

S. Sinek

Pas de confiance sans relation de partenariat et être partenaire implique une vision partagée des objectifs du client.

Un bon indicateur de partenariat est la « vulgarisation » des actions proposées par l’agence. Si après votre rencontre, vous avez une vision claire de ce vers quoi vous allez, c’est plutôt bon signe !

L’agence vous guide dans vos démarches mais ne vous impose rien !

Un autre bel outil de contrôle reste le feedback. Être tenu régulièrement au courant des avancées du projet n’est pas un luxe et cela crédibilise énormément le travail de l’agence. Vous impliquer pérennise les relations et permet de réduire au maximum les marges d’erreurs. Idéalement ces feedbacks devraient être réciproques.

Il vous est bien évidemment conseillé de regarder dans un premier temps les réalisations antérieures de l’agence pour s’assurer d’une direction graphique qui vous convient.

4. Mon budget

La pierre angulaire d’un projet reste son budget. Personnellement nous ne raffolons pas des tarifs de régie et leur préférerons un forfait.

Si l’agence maîtrise son workflow et a correctement identifié les objectifs du client, un budget bien ficelé sous forme de forfait est un bon indicateur de contrôle adéquat.

Prenez garde aux mensualités… On ne le dira jamais assez, mais c’est typiquement une pièce déterminante pouvant vous faire plonger dans un engrenage infernal puis de vous à moi, des solutions sans frais mensuels existent, la preuve.

N’oubliez pas que vous payez pour un service et pour des personnes qui vont dédier une partie de leurs journées et de leurs temps à votre projet.

Un budget est un indicateur de temps alloué à votre projet

N’oubliez pas que travaillez uniquement sur des mensualités limite par définition même les frais de roulement d’une agence et donc le temps alloué à votre projet.

5. Quid du suivi ?

Étant moi-même un consommateur au quotidien, je suis méfiant quant à la phase post-achat et aux coûts que la maintenance peut engendrer.
J’ai pu constater que les agences n’échappent pas à ces craintes tant les zones d’ombres et les incertitudes sont nombreuses pour le client.

La confiance réciproque doit rester de mise une fois le produit délivré et c’est en cela qu’on peut parler de partenariat sur le long terme.
Revenons-en à la notion de partenaires et illustrons-la par un exemple.
La livraison d’un site, dans notre cas, ne doit pas être considérée comme la fin du processus d’achat, mais bien comme un outil qui vous accompagnera sur le long terme. L’agence ne vous fournit pas juste un produit fini, mais bien un service sur la durée.
Le rôle de l’agence est aussi de garantir l’indépendance du  client en le formant à utiliser l’outil délivré de manière autonome.

Votre site web n ‘est pas une finalité mais le début d’une nouvelle ère de marketing.