loading...

29 mars 2019
Quelle agence de communication choisir ?

C’est sûrement une question que vous vous êtes déjà posé si vous souhaitez lancer un nouveau projet que ce soit pour une identité graphique, un nouveau site web ou simplement une aide en communication.

Et si on s’est rencontré sur Bruxelles, vous avez sûrement du vous demander pourquoi cette agence en particulier et pas une autre, car bon finalement, ils font tous des logos et des sites en fait !

Et, vous n’avez pas tort sur un point de vue, mais au-delà de la sensibilité graphique propre à chaque agence il y a un élément fondateur et fondamental dans l’ADN d’une agence, bien trop sous-estimé dans une prise de décision : c’est bien son éthique

Et l’éthique dans tout ça ?

L’éthique est considérée à tort comme accessoire ou secondaire  dans le choix d’une agence. Il ne m’est pas rare de noter chez nos prospects beaucoup d’attention par rapport aux délivrables et au budget, mais beaucoup moins à la philosophie globale de l’agence.

C’est assez cocasse, mais voici une situation qui m’a été confiée de voir assez récemment.

Un client à Bruxelles me contacte un jour me signalant qu’il a quand même une petite question par rapport à son projet

Il attaque : « Vous êtes quand même plus cher que vos concurrents et vous proposez la même chose, donc je m’étonne ! »

«  Ah bah, pour le coup, je comprends, mais si nous proposons réellement la même chose, pourquoi me contactez-vous, la situation m’a l’air extrêmement claire …. »

…Le doute s’installe et un léger malaise est palpable

«  Vous doutez un peu n’est-ce pas… »

« Envoyez-moi ce devis et comparons ensemble »

On ne vas pas tirer sur l’ambulance, mais il s’est avéré qu’on lui proposait un Template tant technique que graphique sans aucun travail sur son référencement naturel. Bref, un travail avec une vision courtermiste pour cadenasser le client dans des facturations mensuelles.

Nous travaillons actuellement avec ce client. « Biz d’ailleurs, il se reconnaîtra 😉 »

Tout ça pour vous dire qu’il y a quand même pas mal de questions à vous poser dans votre choix d’agence et on a décidé de vous donner une petite Tips list pour faciliter votre choix de partenaire !


Les questions à se poser pour choisir une « bonne » agence de communication

1. Serais-je indépendant dans ma communication ?

S’il y a bien un point fondamental pour vous c’est quand même d’être autonome dans la gestion de votre communication… Hors de question de devoir faire appel à une agence pour modifier une photo sur votre site ou rajouter un nouveau membre d’équipe.

Si vous avez besoin d’un PNG plutôt qu’une version JPEG de votre logo, c’est exactement pareil, vous devez être en position de pouvoir le faire vous-même.

N’oublions pas que l’objectif d’une agence est d’être utilisée comme tremplin et non comme perfusion. Il en va de même pour vos compétences stratégiques, seriez-vous prêt à les externaliser ? Je ne pense pas, c’est exactement pareil pour votre communication qui avec l’évolution digitale est passée de « support ou soutien » à « premier besoin ».

Ne soyez pas dépendant

2. Ont-ils compris (vraiment compris) mes besoins ?

Transformer vos besoins en actions à entreprendre est un magnifique raccourci intellectuel vous emmenant directement vers la case facturation à tiroir.

N’oubliez jamais une chose, une agence digitale est experte dans un élément : la communication digitale, si vous gérez un commerce de détail spécialisé dans la réparation de minis-électroménagers, c’est vous l’expert de votre milieu, pas l’agence.

Une mise en corrélation des deux univers et la création d’une synergie sont fondamentales pour assurer le bon déroulement du projet. Si vous bâclez cette étape, il y a de fortes chances que vous reveniez lire cet article dans 6 ou 12 mois.

« Oui, mais comment puis-je m’assurer qu’ils ont bien compris ce dont j’ai besoin ? »

Un client lambda

Résumer des besoins est simple et ne dénote pas d’une grande expertise intellectuelle. Identifier la source et en prélever des objectifs à atteindre, là c’est autre chose.

Vous avez besoin de quelqu’un qui non seulement résume vos demandes, mais les traduisent en actions à entreprendre pour atteindre vos objectifs.

Prenons un exemple simple : vous n’avez pas assez de trafic sur votre site et souhaitez faire de l’adwords.

Agence X : Très bien, voici notre offre pour la mise en place d’un plan ads sur 6 mois basé sur une analyse globale et technique des mots-clefs pré……….. Bla bla bla signez ici svp.

Wibi… Agence Y : Pourquoi votre site ne génère pas de trafic ? Pourrions-nous le parcourir ensemble ? Tiens, mais il s’avère que la version mobile n’est pas top et avez-vous installé vos trackeurs pour identifier le trafic naturel ? …….

Un besoin = un plan d’action

Un besoin = un résultat à atteindre = un plan d’action

Ne soyez pas dupe.

3. Est-ce-que je me sens en confiance et rassuré ?

La confiance est primordiale pour bénéficier de l’expertise de chacun et faciliter la collaboration.

A team is not a group of people that work together. A team is a group of people that trust each other.

S. Sinek

Pas de confiance sans relation de partenariat et être partenaire implique une vision partagée des objectifs du client.

Un bon indicateur de partenariat est la « vulgarisation » des actions proposées par l’agence. Si après votre rencontre, vous avez une vision claire de ce vers quoi vous allez, c’est plutôt bon signe !

L’agence vous guide dans vos démarches mais ne vous impose rien !

Un autre bel outil de contrôle reste le feedback. Être tenu régulièrement au courant des avancées du projet n’est pas un luxe et cela crédibilise énormément le travail de l’agence. Vous impliquer pérennise les relations et permet de réduire au maximum les marges d’erreurs. Idéalement ces feedbacks devraient être réciproques.

Il vous est bien évidemment conseillé de regarder dans un premier temps les réalisations antérieures de l’agence pour s’assurer d’une direction graphique qui vous convient.

4. Mon budget

La pierre angulaire d’un projet reste son budget. Personnellement nous ne raffolons pas des tarifs de régie et leur préférerons un forfait.

Si l’agence maîtrise son workflow et a correctement identifié les objectifs du client, un budget bien ficelé sous forme de forfait est un bon indicateur de contrôle adéquat.

Prenez garde aux mensualités… On ne le dira jamais assez, mais c’est typiquement une pièce déterminante pouvant vous faire plonger dans un engrenage infernal puis de vous à moi, des solutions sans frais mensuels existent, la preuve.

N’oubliez pas que vous payez pour un service et pour des personnes qui vont dédier une partie de leurs journées et de leurs temps à votre projet.

Un budget est un indicateur de temps alloué à votre projet

N’oubliez pas que travaillez uniquement sur des mensualités limite par définition même les frais de roulement d’une agence et donc le temps alloué à votre projet.

5. Quid du suivi ?

Étant moi-même un consommateur au quotidien, je suis méfiant quant à la phase post-achat et aux coûts que la maintenance peut engendrer.
J’ai pu constater que les agences n’échappent pas à ces craintes tant les zones d’ombres et les incertitudes sont nombreuses pour le client.

La confiance réciproque doit rester de mise une fois le produit délivré et c’est en cela qu’on peut parler de partenariat sur le long terme.
Revenons-en à la notion de partenaires et illustrons-la par un exemple.
La livraison d’un site, dans notre cas, ne doit pas être considérée comme la fin du processus d’achat, mais bien comme un outil qui vous accompagnera sur le long terme. L’agence ne vous fournit pas juste un produit fini, mais bien un service sur la durée.
Le rôle de l’agence est aussi de garantir l’indépendance du  client en le formant à utiliser l’outil délivré de manière autonome.

Votre site web n ‘est pas une finalité mais le début d’une nouvelle ère de marketing.

Posted in Marketing